jeudi 14 juillet 2011

Premières descentes.





Si mes souvenirs sont bons, c'est en partant en week-end en Vendée que j'ai entendu pour la première fois parler des carrières souterraines de Paris. Cette histoire là je l'ai réentendu des dizaines de fois.
"- au début des années 2000, un comédien de la troupe du studio Galande m'a trainé en soirée dans les catacombes de paris.... Un monde ou tout est permis.... Des gens étranges.... Ils s'installaient dans des petites salles... Allumaient beaucoup de bougies.... Des couloirs à perte de vue...."
J'ai toujours détesté la chaleur pesante de l'été, sentir cette fraicheur m'envahir ne pouvait que me faire du bien. Pour la première fois j'arpentais ces longs couloirs sans savoir que je finirais par connaitre ces murs par coeur. Je n'ai jamais eu de guide sous terre, grâce à un bon Nexus j'ai toujours retrouvé une sortie dans ce labyrinthe de plus de 200 kms, mais je déconseille à quiconque de s'y aventurer seul. 










MyMortiis & Nicolas RSW.
(Catacombes de Paris)

vendredi 1 avril 2011

Le dimanche, c'est urbex.


Je suis incapable de me souvenir de la première fois ou j'ai visité un bâtiment désaffecté ... Tout ce que je sais c'est que depuis ce jour, je n'ai cessé d'en visiter. 
Déjà à l'époque du lycée, accompagné de mes camarades de jeux, je me glissais dans les hôpitaux laissés à l'abandon par la ville de Vannes, je visitais les garages qui servaient de repère aux junkies de la ville et j'essayais de me faufiler dans le fond des carrières d'ardoise que je trouvais à proximité de chez moi. Mais tout est devenu clair dans ma tête le jour ou j'ai découvert le monde souterrain de Paris. Un été de forte chaleur, une carte en main et des bottes aux pieds, avec 3 amis on décide de s'engouffrer dans les boyaux de la capital. Je m'étais improvisé guide, sans vraiment savoir ce qui nous attendait, et une fois sorti, je n'avais qu'une seule envie ; celle d'y retourner. Le retour dans la campagne bretonne est toujours assez douloureux. En manque de souterrain je décide de combler mon vide par l'exploration de friche. C'est à travers ce blog que je partage photo et expérience de mes aventures.


MyMortiis.